Gigot d'Agneau farci aux Carottes et au Gruyère

1 juin 2016

Pour Pâques (orthodoxe dans notre cas), il est de tradition de cuisiner de l'agneau... Même si, je dois bien l'avouer, nous avons tendance à diminuer notre consommation de viande, certaines choses perdurent... J'ai choisi une recette de la Chef grecque Dina Nikolaou, dont je suis très fan. J'ai eu la chance d'assister à un de ses cours, dans le restaurant qu'elle tient avec sa soeur Maria, rue Guisarde à Paris: Evi Evane. Je ne saurais trop vous conseiller d'aller y faire un tour. Rendez-vous sur leur site ici ou sur la page Facebook ici.

J'ai depuis pas mal de temps son livre, qu'elle m'a gentiment dédicacé et je trouve que c'est une mine de bonnes recettes....C'est un livre un peu différent, écrit tout au long d'un été en famille dans leur petit coin de Grèce...Il alterne les recettes familiales, les traditions, les anecdotes et les photos de famille... Un livre qui raconte une histoire, une belle histoire, et et qui partage des secrets de cuisine... On a cette agréable impression d'être invité dans la famille Nikolaou et de partager leur table sous ce merveilleux soleil grec.

Mais sans plus attendre, voici la recette du gigot en papillote, aux carottes et au gruyère:




Gigot d’Agneau aux Carottes et Gruyère (d’après la recette de Dina Nikolaou)
Pour 8 personnes
1 gigot d’agneau d’environ 2 kg, désossé – 3 carottes râpées – 200g de gruyère coupé en bâtonnets (je me suis trompée, sur la lancée, j’ai râpé aussi les carottes…) – 1 kg de pommes de terre lavées et coupées en 4 – 50 g de pignons grillés – 4 gousses d’ail coupées en 2 (ôter le germe vert) – 100 ml d’huile d’olive – origan – sel et poivre – romarin frais. (j'ai ajouté une tête d'ail frais dans un coin du plat).
Mon gigot était partiellement désossé (l’os du manche avait été conservé), j’ai donc légèrement réduit la quantité de carottes et de gruyère. Si votre gigot a été entièrement désossé par le boucher, gardez les quantités indiquées.
Faites quelques entailles dans le gigot  à l’aide d’un petit couteau pointu et introduisez quelques morceaux d’ail et de romarin.
Dans un saladier, mélangez les carottes, le gruyère, les pignons, le sel et le poivre et mélangez.
Sur un grande feuille de papier cuisson (de manière à pouvoir la refermer en papillote), déposez le gigot ouvert, saupoudrez-le d’origan et répartissez uniformément la farce. Refermez le gigot en serrant suffisamment (avec de la ficelle si besoin).
Disposez autour les pommes de terre coupées, salez poivrez et parsemez de romarin et d’origan , arrosez d’huile d’olive et refermez le papier en papillote bien hermétique. En ce qui me concerne, mon papier n’étant pas assez grand, j’ai recouvert le plat avec du papier alu…
Humidifiez légèrement le papier et enfournez pour 1h30  environ dans un four préchauffé à 180°C.
En fin de cuisson, j’ai ouvert la papillote (pour vérifier la cuisson) et j’ai laissé le plat encore 15 minutes pour colorer un peu plus le tout.

C’était très bon, bien moelleux et parfumé. L’agneau est bien cuit, comme l’aiment les méditerranéens.  




Demain a lieu le 3ème cours de cuisine grecque donné par Dina dans son restaurant à Paris. Il n'est pas encore trop tard pour vous y inscrire....









1 commentaire :