Quelques jours au Japon: Tokyo, le Marché aux Poissons de Tsukiji (築地市場)

30 mars 2015

Après Kyoto, direction Tokyo! Avec le Train à Grande Vitesse nippon, à savoir le Shinkansen.. Que dire? Qu'il relie Kyoto à Tokyo en un peu plus de 2h (513 km). Qu'il est reconnaissable à son étonnant profil de canard. Qu'il est d'une propreté remarquable mais est-ce surprenant au Japon? Qu'il est ponctuel. Que les sièges sont réversibles et donc toujours dans le sens de la marche. Puis je vous emmènerai pour une visite du Marché aux Poissons de Tsukiji (築地市場)...âmes sensibles s'abstenir, certaines photos peuvent s'avérer un peu "gores"....



Pendant le parcours, une personne passe avec un petit chariot. Les prix sont très raisonnables, vraiment et les bouteilles collector!
La Merveille: le Mont Fudji que l'on découvre sur le chemin (Astuce: dans le sens de la marche, s'asseoir du côté gauche).

Nous voici arrivés à Tokyo, bien différente de Kyoto mais très séduisante aussi. De nouveau, la sensation que les 2 petits jours que nous allons passer à Tokyo seront bien insuffisants et nous donnerons l'envie irrépressible de revenir un jour...
Parmi les choses un peu insolites que nous avons eu l'occasion de voir, le Marché aux Poissons de Tsukiji, le plus grand du monde. Une expérience incroyable! Direction le marché tôt le matin...(mais pas à l'aube, le marché est vraiment en effervescence très tôt le matin, certes on y voit de très gros poissons, il y a la criée du thon mais en même temps, tout le monde ne peut pas accéder). Nous y allons raisonnablement avec notre guide vers 8h/8h30.

Aux abords du marché, des échoppes où j'aimerais m'attarder un peu mais mes compagnons de voyage filent à grands pas vers le marché...dommage....
Nous arrivons...Encore quelques carrioles en bois pour transporter la marchandise mais à présent, la majorité des personnes utilisent des véhicules électriques et circulent à toute vitesse...On les entend à peine, ils filent à toute vitesse et il ne faut pas traîner sur leur chemin!! Comme disait notre guide, certains sont sympas et font attention, mais la plupart du temps, il faut être extrêmement vigilant et se déplacer en surveillant de tous les côtés. Ce marché est une véritable ruche et les abeilles sont motorisées ;-)!

Quelques photos pour vous montrer une infime partie de ce que l'on trouve sous la grande halle aux poissons:

Dégustation de thon extra-frais garantie!

Le vendeur d'anguilles
Le fameux "Fugu", poisson mortel s'il n'est pas préparé dans les règles de l'art. Seuls les cuisiniers qui ont une  licence délivrée par l'état ont le droit de le préparer. Dans les temps anciens, les samouraïs et l'Empereur n'avaient pas le droit d'en consommer par mesure de sécurité. Aujourd'hui encore l'Empereur ne peut pas en manger.
Les nageoires du Fugu sont séchées et consommées également.
Si vous voulez en savoir plus sur ce poisson très particulier, je vous conseille cet article très intéressant du blog "Le Manger"
Attirail impressionnant, mieux vaut ne pas chercher les ennuis....


Sous la Halle, les rues pavées à la parisienne....
Le ballet incessant des voiturettes...Je le répète, il faut être vigilant!

Si vous voulez en savoir plus sur le marché de Tsukiji, cet article est pour vous, avec la localisation et les horaires.
Juste à côté de la Halle aux Poissons se trouve le marché aux fruits et légumes....bien plus petit mais à voir tout de même, pour trouver par exemple:

du wasabi.....
du yuzu....(début de la saison en Décembre apparemment)

et des légumes à la taille impressionnante....

Aux alentours, beaucoup de condiments, de légumes et produits séchés que je n'identifie pratiquement jamais...
De nombreuses échoppes aussi sur le marché extérieur pour goûter à la "street Food", ça va de la célèbre omelette Tamagoyaki (mais ils ne sont pas sympas, je n'ai pas eu le droit de prendre de photos) à des onigiri en passant par l'oden (pot-au-feu japonais)...
Si vous voulez en savoir plus et voir quelques photos, je vous conseille cet article très bien fait ici
On croise des dames très élégantes en costume traditionnel.....

et des jeunes filles plus excentriques....(j'admire sa faculté à faire du vélo ainsi chaussée)

Petite pause pour le déjeuner....

On y déguste des petites choses bien bonnes et très différentes de ce que l'on a mangé depuis notre arrivée....
La Tokyo Sky Tree, tour de diffusion de 634 m.

Visite au Temple bouddhiste Sensô-ji d'Asakusa est dédiée à la déesse Kannon incarnant de la compassion. 
On entre par la Kaminarimon (porte du tonnerre), et sa lanterne en papier rouge, la plus grande du Japon!

Entre la porte et le temple, la Nakamise-dôri, une allée bondée de stands de souvenirs et d'objets traditionnels..
Il est bon de s'envelopper de fumée d'encens avant d'entrer dans le temple








Dans le bâtiment principal, celui de la déesse, il est bon de s'incliner devant l'autel  et de taper 2 fois des mains avant faire une don. Ici encore, vous pouvez faire apposer le sceau du temple sur votre carnet (voir article sur Nara ici).
La pagode à 5 étages, un peu moins haute que celle de Kyoto dont je vous parlais ici.



Un peu plus loin, toujours dans l'enceinte du temple, le délicieux jardin japonais, propice à la méditation...son bassin à carpes...

Retour dans le Tokyo moderne avec le bâtiment reconnaissable entre tous, le Asahi Beer Hall, de la célèbre marque de bière japonaise Asahi.  C'est l'oeuvre du designer Philippe Starck. Le bâtiment principal symbolise une chope de bière avec sa mousse au sommet et la flamme d'or, "le coeur brûlant de la bière Asahi". Ceci étant il semble que certains habitants de Tokyo l'est surnommé moins poétiquement, le bâtiment "caca".
Skyline à la tombée du jour
Le Palais impérial, inaccessible et si paisible, au coeur de Tokyo...

Tokyo by night....


Un joli endroit, un des restaurants de notre hôtel Grand Prince Hotel Takanawa, le Matsukaze Sushi Restaurant.
Rien à voir avec l'idée que l'on se fait des restaurants de sushi et shashimi  que l'on trouve généralement chez nous ( à part peut-être dans le quartier japonais de Paris). Pas de bateau en bambou kitsch...non, une vaisselle sublime pour des mets d'une fraîcheur incroyable!

Un autre grand moment, c'est notre dîner dans le restaurant Mon Cher TonTon , dans le quartier de Shinjuku! Je suis  sincèrement désolée de ne pas avoir de photos à la hauteur de l'évènement mais le manque de luminosité du lieu ne m'ont pas permis de faire des photos de qualité. Et puis j'avoue, j'étais toute absorbée par la démonstration au teppaniaki ( plaque chauffante, sorte de plancha) était captivante.

Un restaurant que je ne peux que vous recommander. Un budget certes à prévoir car le lieu est réputé et les produits d'exception mais cela vaut le déplacement. Au 52ème étage, avec une vue à couper le souffle, nous avons eu la chance de déguster, préparés sur le teppaniaki, entre autres, des coquilles saint jacques, des langoustines, servis comme toujours avec de petites sauces et légumes...et le clou du repas, le Boeuf de Kobé! Jamais je n'ai mangé une viande aussi délicieuse...délectable....Une viande hors de prix mais un goût inoubliable! Indescriptible!
les photos sont un peu floues mais le repas fut divin!

Sur ce grand moment s'achève mon court séjour au Japon....séjour inoubliable, un pays et des personnes extraordinaires, attachants..Je retiendrais particulièrement le respect, la propreté, le raffinement, la sérénité, la beauté...les mots me manquent... D'ailleurs, nous qui nous gaussons parfois des touristes japonais qui viennent chez nous en portant un masque, savez-vous que c'est parce qu'ils sont, eux, malades et que ce n'est que par souci de ne pas répandre leurs microbes? N'est-ce pas un bel exemple de respect?

 Je sais que beaucoup d'entre vous rêvent de partir au Japon et que certaines partent très bientôt (n'est-ce pas Eva...., Sandrine?). Vous ne serez pas déçus, je vous le garantis..C'est bien simple, je ne pense qu'à y retourner..


En attendant, un petit coin de Japon à Paris, c'est chez Atsu-Atsu!! Prochain billet sur le blog, très vite!

2 commentaires :

  1. Superbe reportage! J'ai tellement tellement hâte d'y être

    RépondreSupprimer
  2. Tu es une fameuse reporter, félicitations pour ces billets passionnants et ce foisonnement de photos qui ne font qu'apporter de l'eau à mon moulin ! Tu as fait un très beau voyage

    RépondreSupprimer