Quelques Jours au Japon: Kyoto

18 mars 2015


Après Nara, nous voici arrivés à Kyoto, l'ancienne capitale impériale du Japon (794-1868). Autant vous dire tout de suite que je n'y ai passé qu'une seule petite journée, ce qui pour une ville qui possède plus de 1600 temples bouddhistes, 270 sanctuaires shintoïstes, châteaux et palais impériaux est complètement frustrant. Et bien évidemment, notre séjour dans cette ville incroyable a un goût de trop peu (mais ce sont les inconvénients d'un voyage professionnel).
J'ai choisi de commencer ce billet par le Temple du Pavillon d'Or,  Kinkaku-ji,  parce que c'est une véritable merveille qui m'a profondément marquée. Nous avons eu la chance d'aller au Japon début Décembre, ce qui correspond à la fin de la saison touristique, d'après notre guide. Mais j'imagine qu'en saison, il y a un monde fou. Ceci dit, je suis sûre que rien ne peut entamer la sérénité de ce lieu fabuleux.
Le Temple d'Or est l'ancienne villa du shogun Ashikaga Yoshimitsu.A la mort de ce dernier, en 1408, c'est devenu un temple zen de la secte Rinzai. Ce temple est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO et l'on comprend aisément pourquoi. Il ne se visite pas mais on peut voir des photos de l'intérieur, tout d'or revêtu également.
Le Phénix sur le toit, au Japon les temples ont souvent été détruits par des incendie.


A la sortie, sur le parking, un nombre impressionnant de distributeurs de boissons. A noter que les prix sont très raisonnables.
Direction à présent  le Château de Nijo-jô (Seiryûen). Un endroit extraordinaire, il a été construit en 1603 pour être la résidence du premier Shôgun Tokugawa. Ce château a une particularité: le shôgun souhaitant se protéger des traîtres, intrus ou ninja, il fait poser un plancher "rossignol". Ainsi lorsque l'on marche dans le palais, des sons d'oiseaux résonnent. Impossible de faire un pas sans alerter les gardes du Shôgun. D'ailleurs le palais dissimulent des pièces secrètes, cachées par des panneaux coulissants. 
Il est interdit de prendre des photos à l'intérieur mais je ne peux que vous recommander d'admirer les peintures, découvrir les somptueux plafonds et d'écouter le chant des rossignols que vous déclencherez immanquablement. Le parc est de toute beauté également.
Nous continuons notre visite par le Sanctuaire Heian Jinqu, aussi surnommé le sanctuaire de la paix et de la tranquillité. Et c'est vrai que c'est l'impression qu'il dégage. Il a été construit en 1895. Sa couleur rouge est splendide.

L'entrée au sanctuaire est gratuite, l'accès aux jardins est payant (environ 4 €). Comme toujours, vous trouverez nombre de petits talismans à acheter pour vous préserver et vous pourrez aussi compléter votre carnet avec le tampon du lieu (voir billet sur Nara ici).
Visite du jardin du Sanctuaire Heian Jinqu





Les dalles dans l'eau symbolise le dos du dragon. Le traverser porte chance selon notre guide....

Au printemps le jardin doit être magnifique avec les cerisiers en fleurs et l'été avec les azalées...Mais l'automne a son charme aussi, accentuant le côté "zen" des lieux.

En sortant du sanctuaire, nous traversons le pont pour nous rendre au restaurant. Juste en face, de l'autre côté du canal, une roue très vintage.
Nous avons la chance de déjeuner dans un restaurant traditionnel dans un salon privé (impossible de me souvenir du nom, je le rajouterai si je le retrouve...). La première difficulté est de s'asseoir, avec un minimum d'élégance, sachant qu'il faut glisser ses jambes dans la fosse sous la table...
Quelques concessions faites pour les touristes, comme la salade et la glace à la mangue qui ne sont pas des plats traditionnels...mais que nous apprécions!
Vue de la table....Ambiance propice à déguster ce délicieux repas en toute quiétude....
Comme dans les restaurants japonais, il est d'usage de se déchausser avant d'entrer, pour me promener dans le jardin, j'ai chaussé des sabots en bois mis à disposition des invités...
Et pour terminer ce bref aperçu de Kyoto, une visite obligatoire pour quelques minutes de shopping, dans la galerie couverte de Keramachi.
Cette jolie Geisha marque l'entrée d'un magasin où vous trouverez kimonos et yukata de qualité..

Ainsi s'achève notre brève, trop brève visite à Kyoto....Je ne saurais vous conseiller d'y rester au minimum 3 ou 4 jours pour pouvoir découvrir cette merveilleuse ville...
Direction la gare pour prendre le Shinkansen direction Tokyo!

Pour en savoir plus, un site que je vous conseille: Vivre le Japon

15 commentaires :

  1. Le Japon, j'en rêve! Tes photos donnent drôlement envie d'y aller!

    RépondreSupprimer
  2. Le Japon, j'en rêve! Tes photos donnent drôlement envie d'y aller!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Marina! C'est émouvant ces photos , quel rêve... J'espère un jour suivre tes pas et rester quelques jours à Kyoto!
    J'ai adoré les petites feuilles d'automne qui flottent dans le bouillon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Isabelle,
      Je te le souhaite très sincèrement, c'est un pays fabuleux!

      Supprimer
  4. C'est un pays merveilleux riche d'une histoire incroyable et somptueuse. Quelle chance tu as eu de pouvoir fouler sa terre. Tes photos sont superbes et m'ont fait partir là bas, l'espace d'un instant. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sonia: J'ai eu beaucoup de chance...et je rêve d'y retourner à présent..

      Supprimer
  5. quel magnifique voyage merci pour le dépaysement

    RépondreSupprimer
  6. Merveilleuses photos ! Ces verts, ces bleus, ces reflets ! Merci pour ce formidable dépaysement qui me rend sereine ! Marie-Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Pierr,

      Oui c'est exactement le sentiment que l'on ressent là-bas: la sérénité...

      Supprimer
  7. superbe reportage sur ce pays inconnu mais qui fait rêver. merci Marina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michelle,
      ça fait du bien de s'évader un peu, ne serait-ce qu'en photos... ;-)

      Supprimer
  8. Et bien! Les photos sont magnifiques!

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas le Japon ,vos superbes photos me laissent rêveuse et me donnent envie de découvrir ce superbe pays ! J'ai entendu dire que la cuisine japonaise était très saine et bonne !

    RépondreSupprimer