Quelques jours au Japon: Nara

24 février 2015

Fin Novembre 2014, j'ai eu la très grande chance de partir, dans le cadre de mon travail (qui n'a rien à voir avec la cuisine) pour quelques jours au Japon.
J'avais beaucoup entendu parler du Japon à la maison. Mon mari y est allé à plusieurs reprises, mon fils, ma fille aussi....Et à chaque fois, c'était le même enthousiasme!
Et un jour, l'occasion s'est présentée....
Comment vous dire?...Le choc a été total, le coup de foudre immédiat ! Moi la méditerranéenne, j'ai été subjuguée par la culture, le raffinement, le respect de cet incroyable pays!
Je n'ai vu qu'une infinie petite partie de ce que le Japon recèle comme beauté mais cela m'a donné l'envie irrépressible d'y retourner, en touriste cette fois.
Je vous propose un petit voyage en images, très incomplet car nous avions peu de temps sur place mais qui, je l'espère, vous emportera, là-bas, l'espace d'un instant, au Pays du Soleil Levant.
Nous commencerons par Nara dans ce billet, puis Kyoto dans un autre pour finir par Tokyo. et enfin, par une très belle adresse gourmande à Paris, le restaurant Atsu-Atsu. Bon voyage!  道中ご無事に!
Nara la plus ancienne capitale du Japon, dans la région du Kansai, est célèbre pour son Parc aux Daims (ou plus précisément des cerfs Shika). C'est une petite ville de province, très agréable. Plus de 1000 daims se promènent partout dans la ville. C'est juste incroyable. Ils viennent quémander des biscuits, venus quelques yens dans les échoppes du parc et lorsque vous n'en avez plus, ils sont capables de venir fouiller dans votre poche...La religion Shintô leur attribue le rôle de messager des dieux. C'est pourquoi ils sont si respectés.

 

Porte d'entrée du Temple Todai Ji

Devant le temple, beaucoup de jolies jeunes filles en kimono traditionnel. Mais ne vous y trompez-pas...La plupart du temps, ce sont de jeunes touristes chinoises qui craquent pour la tenue.
Le Temple Todai Ji, plus important temple bouddhiste de province, construit en 752. On remarque les queues de carpe sur le toit pour protéger le temple des incendies (le grand fléau  par le passé,les bâtiments étant en bois)

Bouddha Vairocana  - en bronze, 15 m de haut
de chaque côté de Bouddha, un Bodhisattva recouvert d'or (être qui a reçu l'illumination)
Basotsu Kokuzo
Un des gardiens célestes, le Koumokuten  à la mine sévère, il est en bois et mesure 8m de haut.


 Derrière Bouddha, dans le temple, il y a un drôle de pilier percé. Il est dit que ceux qui réussisse à passer par cet orifice seront bénis par l'illumination dans leur prochaine vie...ils sont nombreux à tenter de passer mais il faut être bien fluet.

On peut acheter dans les temples et les sanctuaires toutes sortes d'amulettes porte-bonheur mais aussi un carnet, le shuinchô, sur lequel vous ferez apposer lors de chaque visite de temple le sceau rouge du temple visité et une phrase calligraphiée. Il vous en coûtera 300 yens (un peu plus de 2 €) à chaque fois mais c'est vraiment un beau souvenir. Mon mari en avait acheté un lors de son premier séjour et nous l'avons complété lors de ce voyage-ci.
 
Toujours nos petits compagnons de balade

L'entrée du parc du sanctuaire shintô, Kasuga Taisha. C'est un endroit magique, reposant, où l'on se retrouve en harmonie totale avec les lieux, la nature...Je crois que le mot "zen" prend ici tout son sens (ou du moins celui que je lui donne). C'est une étrange sentiment, l'impression d'être hors du temps, dans un monde de paix et de sérénité.  Le fait d'être hors saison touristique a dû renforcer cette impression sans doute également.

Un magnifique arbre Ginkgo biloba
La guide nous explique le rituel de purification
Plus de 3000 lanternes, de pierre ou de bronze, sont disséminées dans l'ensemble du sanctuaire...C'est incroyable. Elles sont toutes allumées deux fois par an mi-Février et mi-Août. Ce doit être fabuleux à voir....
Il n'est pas possible de photographier certains endroits de cultes, ni les ravissantes jeunes filles (des Miko) en tenue qui s'occupent des lieux. Mais ce que je peux vous dire c'est que tout contribue à  ce que l'on ressente un sentiment de quiétude et de sérénité absolu.

Le Shintoïsme, l'autre religion du Japon, basée sur le respect de la nature. Une grande majorité de japonais s'identifient aux deux.
Derrière une porte en bois, des dizaines de lanternes allumées, une vision féérique
Du saké en offrande aux dieux...
Dans le sanctuaire, hormis les bâtiments principaux, beaucoup de petits lieux de culte aux différentes divinités.


 Ici des voeux déposés par ceux qui cherchent l'amour ou l'ont trouvé et veulent le garder....

Un peu plus loin dans la ville, la pagode à 5 toits de Kōfuku-ji , symbole de la puissante famille Fujiwara (794-1185). C'est la 2ème plus haute pagode du Japon avec ses 50 mètres.

 
Kofukuji
L'eau omniprésente, pour se purifier
Après avoir fait le plein de nourriture céleste, nous nous dirigeons vers le centre de Nara pour dénicher une nourriture plus terrestre...

Cette vitrine est très appétissante mais tout est faux...C'est la carte du restaurant..Bien pratique quand on ne déchiffre pas le japonais!

Nous nous arrêtons à une échoppe, un peu avant le passage couvert, -Higashimuki Street pour du shopping - et craquons pour des gâteaux de riz, des Mochi au thé vert ultra-frais et délicieux.
Dans le passage couvert, en empruntant une ruelle sur la droite, nous débouchons sur une ancienne maison de thé et okiya: demeure des geishas et des maïko.. C'est à présent un restaurant, le Magyoku.

Et pour terminer ce rapide voyage en images à Nara, voici le premier repas pris sur le sol japonais. Un choc gustatif, une découverte de toutes mes papilles de saveurs et de textures inconnues, un grand et beau moment! Et comme toujours au Japon, on n'oublie pas le raffinement et le plaisir des yeux.... Je n'arrive plus à me souvenir du nom du restaurant hélas...si je le retrouve, je l'ajouterai...

Le soir se couche sur Nara, prochaine étape ....Kyoto! à suivre.....

12 commentaires :

  1. Bonjour,
    Absolument magnifique ce carnet de voyage ! Quel beau pays et quelles belles photos ! J'ai juste cherché à la fin l'adresse à Paris du restaurant japonais.
    A quand les recettes, par exemple, celle des superbes crevettes à la tempura aperçues !
    Marie-Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Pierre! Je vais rajouter le lien du restaurant tout de suite dans l'article. En fait, je vais faire un article par ville visitée: donc là c'est Nara, le billet prochain Kyoto, puis Tokyo et finalement un dernier billet sur le restaurant japonais à Paris... Très bonne idée les recettes, je vais faire ça à la suite.. Merci!

      Supprimer
  2. Merci pour cet avant goût.
    Comme toi j'ai d'abord été au Japon pour le travail... jamais le temps de rien voir ou si peu. Alors cette année dans 1 mois et demi... j'y retourne en vacances bien décidée à en profiter pour voir un maximum de chose et prendre le temps
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. très joli quel beau séjour !! merci pour ce partage !! tu as dû te régaler !

    RépondreSupprimer
  4. Chère Marina, merci pour ce très beau reportage qui m'a émue , car cette destination reste définitivement un désir fort chez moi. Tu nous a rapporté des images apaisantes et sensibles.
    Je vais suivre les épisodes avec assiduité!
    Je note ton adresse à Paris de restaurant.
    Je me permets d'en laisser une , vraiment incroyable: Kunitoraya dans le 1er rue Villedo

    RépondreSupprimer
  5. Quelle beauté! Voilà bien un pays qui me fait rêver....Merci pour ce superbe article! Tes photos sont magnifiques!

    RépondreSupprimer
  6. quel billet magnifique! merci pour ce partage, des photos superbes pour un pays des plus étonnats! bisous

    RépondreSupprimer
  7. Superber billet! Vivement les prochains ... Parfait pour préparer mon voyage en septembre!

    RépondreSupprimer
  8. Un bon moment de dépaysement, ces lieux mystiques nous déconnectent de la vie quotidienne.
    cela me rappelle un peu la Thailande.
    merci pour ce partage en attendant les autres billets.
    Nath

    RépondreSupprimer
  9. Bien agréable et reposant voyage, j'attends la suite avec impatience.

    RépondreSupprimer
  10. je garde un super souvenir de Nara avec ses daims que j'ai vu sous les cerisiers en fleurs. c'était magique. on se serait cru dans un manga. j'y suis restée une seule journée, j'avais fait Kyoto aussi comme toi et Osaka.

    RépondreSupprimer
  11. Merci de nous faire voyager à travers vos magnifiques photos

    RépondreSupprimer