Vanilice: Biscuits des Balkans (au saindoux)

8 mars 2012

Ces gâteaux  serbes ont une saveur particulière pour moi. C'est une recette assez ancienne, traditionnelle. Ma belle-mère en faisait régulièrement et j'ai toujours du mal à résister à ces biscuits très fondants en bouche, doux et terriblement addictifs. La matière grasse utilisée est le saindoux ce qui donne une texture très particulière, difficile à décrire. Dans notre société, c'est synonyme de gras et ça a une connotation plutôt péjorative. Mais je vous assure que c'est délicieux! Vous pouvez les faire au beurre, ils seront tout aussi bons mais de texture un peu différente, plus proche des kourabié arméniens ou kourabiedes grecs.
Mais comme beaucoup de recettes anciennes, chaque particularité a son explication. Comme dans de nombreuses campagnes y compris en France, on tuait le cochon et tout était utilisé. N'oublions l'adage: dans le cochon tout est bon...En réalité, en Serbie, cela a une signification un peu différente. Toute cette partie de l'Europe a été occupé par les ottomans  pendant 5 siècles. Les ottomans étant musulmans, ils ne touchaient pas aux porcs alors que le reste du bétail était la plupart du temps confisqué. Les serbes ont donc fait du cochon la viande essentielle de leur cuisine.
Revenons à nos biscuits. Les recettes étant souvent orales et approximatives, il est assez difficile de donner des proportions exactes. J''ai donc suivi la recette de Dragana qui est parfaite à mon goût (mais en divisant les proportions par 2).
* Originalna Draganina verzija*
Ingrédients:750 g de farine - 300 g de saindoux ( à température ambiante)- 6 cuillères à soupe de sucre - 2 petits oeufs + 2 jaunes- le jus d'un demi citron - vanille (j'ai mis de l'extrait) - pour la finition: de la confiture de cynorrhodon ( appelé  familièrement poil à gratter) ou toute autre confiture sans morceaux et acidulée - sucre glace - sucre vanillé.

Dans le bol du Kitchenaid, battre avec le fouet le saindoux mou avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter la vanille puis les oeufs et les jaunes un à la fois. Le mélange doit être bien mousseux et homogène. ôter le fouet du kitchenaid et remplacer par le crochet (évidemment tout cela peut être fait avec un mixer à main ). Ajouter la farine petit à petit, jusqu'au 3/4 environ puis le reste de la farine doit être ajouter selon la texture pour obtenir une pâte bien souple et douce.
Lorsque c'est le cas, rassembler la pâte en boule, l'envelopper dans un film étirable et laisser reposer à température ambiante environ 1 heure. (pas au réfrigérateur)
Après une heure de repos, étaler la pâte sur environ 0,5 cm d'épaisseur et découper à l'aide d'un emporte-pièce pas trop grand (j'ai utilisé un verre à liqueur). Sur une plaque recouverte d'un papier cuisson, déposer les biscuits et les cuire à four préchauffé à 180°C pendant une dizaine de minutes. Attention, les gâteaux doivent rester bien blancs. A la sortie du four, mettre un peu de confiture sur l'envers du biscuit et coller  l'autre moitié. Passer directement dans le sucre glace mélangé au sucre vanillé et laisser refroidir sur une grille. IMPORTANT:  ces gâteaux ne se dégustent qu'à partir du lendemain. Si vous les mangez tout de suite, ils risquent de vous coller un peu au palais. Ces biscuits se bonifient de jours en jours et se conservent très bien dans une boite en métal.

Ces gâteaux peuvent se faire au beurre et on peut y ajouter des noix moulues ou des amandes moulues ou concassées (réduire en proportion la farine)..Vous obtiendrez ainsi une recette très proche des Kourabiedes grecs


Photobucket 

10 commentaires :

  1. eccola finalmente la ricetta, danno tanta voglia e secondo me si devono fare proprio con il "grasso" molto utilizzanto anche nella nostra cucina povera calabrese.

    Ti abbraccio con affetto!

    RépondreSupprimer
  2. Oh, terribles! Je suis accro aux saindoux dans les pâtisseries.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. Ils sont superbes et terriblement tentant, le saindoux apportent beaucoup de fondant et de moelleux aux pâtisseries. C'était le beurre du passé, forcément. En lorraine aussi, beaucoup de recettes sont avec cette graisse. Une jolie recette de terroir et de souvenirs. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Je l'attendais cette recette... une petite douceur à tester.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je n'aurai pas osé l'utilisation du saindoux en pâtisserie mais tu me donnes envie de tester Marina...

    RépondreSupprimer
  6. to je najbolji suhi kolacic na svijetu!

    RépondreSupprimer
  7. Ces biscuits sont bien originaux avec ce saindoux
    bises
    jojo

    RépondreSupprimer
  8. Mon père faisait des pâtes au saindoux pour des tartes salées mais je n'aurais jamais eu l'idée d'en faire des biscuits sucrés!...merci de partager ça avec nous!

    RépondreSupprimer
  9. je les ai réalisé : une merveille en bouche !! merci pour ce délice !!! je me suis permise de les mettre sur mon blog aujourd'hui avec un lien vers le tien ! bises

    RépondreSupprimer