Japon et Journée de Silence du 18 Mars 2011

16 mars 2011

A l'heure où nous regardons tous en direction du Japon, où nous suivons avec effroi et presque en direct toutes les calamités qui s'abattent sur ce pays magnifique, j'avoue avoir un peu de mal à penser "cuisine"...Certaines choses paraissent dérisoires et limite indécentes face à une telle catastrophe..Et pourtant the show must go on..Mais pas aujourd'hui...demain je posterai une recette mais pour l'instant quelques photos du Japon prises en Novembre 2009 par mon mari et ma fille, lors d'un déplacement professionnel et qui ont eu un véritable coup de coeur pour ce pays.. Un hommage à ce pays très digne et courageux dans la souffrance...Je ne doute pas qu'ils se relèveront bientôt et encore, eux qui ont déjà connu, hélas, l'enfer nucléaire en 1945.
Le Temple d'Or - Kyoto
Kyoto
le "TGV" japonais, le Shinkansen
Nagoya
Le Mont Fudji

Voilà...C'était juste quelques photos du Japon "debout"...Hommage bien dérisoire face à la tragédie qui se joue..mais hommage sincère de spectateurs impuissants et bouleversés.


Edit de 22h: Je participe à l'opération de soutien menée par Shelterbox, une association humanitaire en collaboration avec Ever Ours & Utterly Engaged: For Japan With Love.

Vous pouvez faire un don mais vous pouvez aussi, en ce qui concerne les blogueurs, faire que le 18 Mars soit une journée de silence en hommage aux victimes et aux sinistrés. Pas de billet, pas de recette ce jour là... Amis blogueurs, faites passer le message...


9 commentaires :

  1. Merci pour ces belles photos! C'es effroyable ce qui arrive à ce magnifique pays...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Je partage avec vous cette pensée pour le Japon et salue leur dignité ...Cita.

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes sur la même longueur d'onde une fois de plus..;comment rester insensible, et faire comme si rien ne se passe..Nos petits bobos, même la santé fragile parait bien dérisoire face à ce qu'ils doivent ressentir et endurer, même s'ils sont dignes et courageux de nature.
    Bisous et souhaitons très fort que cela s'arrête !

    RépondreSupprimer
  4. Marina, comment s'associer à ce mouvement en tant que bloggueuse ? Où trouver le lien et les explications en Français? merci d'avance

    RépondreSupprimer
  5. Grazie Marina, un bel post ricco di sentimenti e di rispetto per un popolo che soffre con grande dignità...sarà con te per domani contaci!!!!

    Buona giornata!

    RépondreSupprimer
  6. Marina

    Je suis très émue devant ces belles photos; comme quoi tout absolument tout dans la vie est temporaire. Je respecte ton silence et je voudrais dire que souvent j'ai été aussi écartelée entre le désir de me porter en deuil et celui de continuer comme si de rien n'était; au moyen-orient, les tragédies sont denrée commune, j'ai moi-même assisté à pas moins de 4 guerres. Les gens essayent de vivre, malgré tout, comme si tout est normal. Cette volonté de normaliser une vie perturbée dans ses racines est un instinct de survie.

    RépondreSupprimer
  7. Nous sommes aussi anéantis en voyant chaque jour les images. La détresse de ces pauvres gens nous touche au plus profond du cœur.
    Je n'ai pas vu ton article avant sinon j'aurai respecté aussi la journée du silence. Bisous;

    RépondreSupprimer
  8. Je me joins à ton post.
    Amitiés d'Isa-marie

    RépondreSupprimer
  9. oui c'est vrai le reste est dérisoire...retrouver l'essentiel et combattre...combattre la folie des hommes, l'injustice, l'inacceptable...
    quand j'y pense, je me dis que c'était pure folie de construire des centrales nucléaires dans un pays à proximité d'une faille...

    RépondreSupprimer