Gigot d'Agneau du Connemara au Romarin et à l'Ail selon Donal Skehan

2 décembre 2010

Dans la série "je cuisine l'agneau", j'appelle cette fois le gigot offert par Bord Bia et ramené de Soissons. Un magnifique gigot désossé d'agneau du Connemara que j'ai voulu préparer tel que je l'avais vu faire lors de l'atelier de Donal Skehan. Le romarin reste décidément pour moi la plante aromatique qui se marie le mieux avec l'agneau.
Ingrédients: un beau gigot d'agneau de préférence désossé et roulé - 1 tête d'ail - 1 bouquet de romarin - du gros sel - 1 ou 2 oignons.
Préchauffer le four à 180°C. Mettre le gigot dans un plat sur l'oignon coupé en tranches épaisses. Epluchez les gousses d'ail et les couper en lamelles épaisses dans le sens de la longueur (voir photo). faites des entailles à l'aide d'un couteau pointu et enfoncer l'ai et des petites branches de romarin dans le gigot. Asaissonner généreusement de GROS sel et de poivre . J'étais un peu surprise lors de l'atelier de la quantité de gros sel répartie sur le gigot mais cela donne une jolie croûte et un assaisonnement juste comme il faut. Pas de gras du tout sur le gigot, c'est inutile.
Enfournez pour 25 à 30 minutes par 500 gr de viande au départ. Ici, le gigot faisait environ 1,5 kg, j'ai donc laissé cuire 1h30 minutes pour une cuisson rosée. A mi-cuisson, j'ai ajouté dans le plat une belle tasse d'eau chaude (ou de bouillon) pour déglacer un peu les sucs de cuisson et faire un petit jus de viande.
Ne pas couvrir la viande, la température du four étant assez modérée, ce n'est pas nécessaire.
Avant de servir, ôtez le romarin et l'ail. Coupez en belles tranches et régalez-vous.


Photobucket

Une Newsletter est désormais disponible sur mon blog. Il suffit de vous inscrire en haut à droite.

16 commentaires :

  1. Wow, il devait être succulent!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. je l'ai goûté, il étaient délicieux !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Marina, bon sur ce coup, mon mari te suis en courant, moi le gigot..euh comment dire...juste en gigot de 7 heures . Néanmoins, c'est une belle recette accompagnée de très jolies photos
    Bon week end

    RépondreSupprimer
  4. Hum, ça me tente, j'ai l'impression de sentir l'odeur, mais l'agneau est cher est cher au Québec, alors le gigot ne fait plus partie de mes menus.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Marina, j'ai râté la démo de Donal, mais j'ai la tienner. Bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Tout comme toi, je suis très romarin quand il s'agit d'agneau alors tu te doutes que ta recette, je la note précieusement :-)

    RépondreSupprimer
  7. j'aime beaucoup le romarin piqué dessus.

    RépondreSupprimer
  8. Cet agneau, je l'ai goûté à Dublin dans les cuisines de Bord Bia. C'est Sandrine qui avait aidé Donal.

    RépondreSupprimer
  9. ça sent bon d'ici....
    Bravo c'est splendid.

    RépondreSupprimer
  10. Salut Marina, abonnné depuis longtemps, j'ai crée une section Cuisine et j'ai enfin rajouté ton blog à ma blogroll !
    Ce gigot j'en bavvvveeee ! et la décor de Nowel super joli...
    Kiss ♥ T.Superfandetacuisine.

    RépondreSupprimer
  11. cela fait si longtemps que je n'ai pas essayé le gigot d'agneau! je suis sûre que le tien est succulent avec le romarin et l'ail, c'est des parfums qui vont si bien avec l'agneau!

    RépondreSupprimer
  12. Génial : j'adore le piquet de romarin : ça doit donner un goût extra à la viande et en présentation c'est super chic.
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. il a l'air tres delicieux ton agneau! bravo!
    sinon pour les moules de kouky, ils ont tous ete' achete' en malaisie

    bisous

    RépondreSupprimer
  14. Ah... L'Irlande... Cà me rappelle de beaux souvenirs de si bon matin...

    RépondreSupprimer
  15. Quel mets savoureux cela a dû être:)) Tes photos sont à tomber ma belle!! xxx

    RépondreSupprimer
  16. Il est magnifique ce gigot au romarin, et le parfum doit être sublime. J'adore. Merci pour l'idée.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer