Pain Blanc tout simple mais si bon

3 juin 2010

"Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre, Montmartre en ce temps là accrochait des lilas jusque sous nos fenêtres.." Ces quelques lignes de la Bohème d'Aznavour pour ma tante Alice qui nous a quittés cette semaine... C'est difficile de parler de cuisine lorsque, sur le chemin de la vie, une personne qui vous a accompagnée toute votre enfance, s'arrête brutalement..Dans ma famille cosmopolite, elle avait amené sa culture arménienne et, bien avant de rencontrer mon mari et ma belle-famille serbe, elle m'avait initié au café turc préparé avec soin dans le gezvé et aux délicieux kourabie ... Alors j'avoue que je n'ai pas eu trop envie de cuisiner ces derniers jours... Je lui dédie ce pain car le pain chez les chrétiens orientaux est un symbole fort et présent dans toutes les célébrations religieuses...
Excusez-moi pour la tristesse de ce billet mais j'ai eu besoin de l'écrire parce que la vie continue, parce qu'elle aimait la vie et bien manger, parce que la cuisine est un merveilleux vecteur de transmission, de mémoire et qu'il ne faut rien perdre des recettes, des parfums, des saveurs d'hier...La vie est belle, profitons de chaque moment ...

Ingrédients: 1,5 cuillère à café de levure de boulanger instantanée - 500 g de farine type 65 - 300 ml d'eau - 1,5 cuillère à café de sel.
Mettez tous les ingrédients dans la machine à pain dans l'ordre de la liste. Programme "pâte".
Posez la pâte sur une surface farinée, façonnez -la en boule. Posez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de cuisson et laissez lever 45 minutes sous un linge.
Placez la lèchefrite du four en position basse et préchauffez le four à 220°C.
Farinez le pâton et faites des croisillons avec une lame ou un couteau bien aiguisé.
Enfournez, jetez une petite tasse d'eau sur la lèchefrite pour faire l'effet de buée puis faites cuire 30 minutes. Laissez refroidir sur une grille.
Source: l'Atelier Pain - Larousse
Photobucket

Merci à tous ceux et celles qui ont laissé un commentaire sur mes billets précédents, je n'ai pas pu vous répondre..Promis je passe bientôt...Merci..

10 commentaires :

  1. Voilà un bien beau billet, même s'il est empreint de tristesse ... C'est important de rendre hommage aux gens que l'on a aimés et admirés dans sa vie ... Tu as bien fait de lui dédier ce pain, à ta tante Alice. C'est un joli symbole ...
    Grosses bises et à bientôt
    Hélène

    RépondreSupprimer
  2. Bel hommage et je m'associe à ta tristesse moi qui suis touchée depuis un bon moment par la perte des étres chers autour de moi.
    Ton pain est une belle offrande.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Très bel hommage que tu rends à ta tante Alice.

    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Un bel hommage... Ce pain à l'air fameux.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  5. Bisous Marina, de tout coeur avec toi.
    cath

    RépondreSupprimer
  6. oups, pas eu le temps de mettre mon nom, voilà c'est rectifié

    RépondreSupprimer
  7. J'arrive un peu tard mais je lis ton billet seulement maintenant. Je veux juste t'assurer de mon amitié en ce moment de tristesse.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  8. Je comprends ton sentiment et tu termines sur une notre optimiste, d'ode à la vie. Profitons, et notamment de nos proches, quand il est temps.
    Ton pain est un beau symbole

    RépondreSupprimer
  9. Je me suis inscrite à ta newsletter.
    Carmen.

    RépondreSupprimer