Le Pain de la "Slava" et les Melomakarona

20 décembre 2009

J'ai hésité avant de faire ce billet, celui-ci traitant d'une tradition religieuse mais, je me suis dit que la connaissance est mère de tolérance et que, preuve m'en a été donné souvent, vous êtes toutes et tous, croyants ou non croyants, curieux, interessés par la différence et les us et coutumes des autres...c'est une richesse inestimable de notre blogosphère culinaire.
Hier, 19 Décembre est pour notre famille le début réel des festivités, période faste et symbolique, qui se terminera par Noël orthodoxe le 7 Janvier.Comme nous sommes une famille mixte (catholique et orthodoxe), nous fêtons evidemment les 2 Noëls..
Il est une tradition, typiquement serbe (les orthodoxes des autres pays ne la pratiquent pas) qui veut qu'un Saint devienne "protecteur" de la famille. Cette tradition est transmise de père en fils, la fille héritant généralement de celle de son mari (je sais, c'est un peu matcho mais c'est comme ça...).
Mon mari a reçu de son père la Saint Nicolas, qui est fêtée chez les orthodoxes le 19 Décembre soit deux semaines après les catholiques (décalage dû aux différents calendriers grégorien et julien).
Ce jour là, on reçoit famille et amis autour d'un repas à la gloire du Saint célébré... C'est l'occasion, en principe, de réunir la famille et les proches.. Notre fête se trouvant avant Noël, c'est une période de jeune donc le repas ne doit pas comporter de produits animaux à l'exception du poisson...pas de beurre, crème, oeufs, évidemment, ce qui n'est pas facile. On prépare toujours un pain de fête, décoré et un dessert typique, le blé cuit moulu mélangé à des noix et du sucre.
Si vous êtes curieux, vous trouverez de plus amples explications en cliquant ici.

Après le repas, les invités repartent généralement en emportant un peu des plats préparés pour la Slava.

Pain avant cuisson

Mon grand challenge tous les ans est de réussir le pain!! Pas toujours évident, du moins pour moi! Cette année, j'ai choisi une farine boulangère "pour pain blanc" au supermarché et ça a très bien fonctionné.
Pour un pain: environ 800 à 900 g de farine -environ 450 ml d'eau- 1 cube de levure de boulanger fraiche - 2 cuillères à café + 1/4 de sel - 1 cuillère à soupe de sucre - 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.

Pour le décor: 70 g de farine+ 70 g de fécule de maïs (maïzena) - eau - 1 pincée de sel.

J'ai fait dans un premier temps la pâte dans la machine à pain dans cette ordre: levure délayée dans un peu d'eau tiède avec le sucre - farine - sel -eau tiède - huile d'olive. Programme pâte. regardez de temps en temps, si besoin rajoutez de la farine "à l'oeil".

le programme terminé, transvasez dans un saladier et retravaillez un peu la pâte en ajoutant de la farine si la pâte est trop collante. Laissez lever au chaud sous un film étirable .


Pendant ce temps, préparez les décorations. Mélangez la farine et la maïzena avec le sel et ajoutez juste un peu d'eau pour agglomérer le tout. La pâte est lisse et douce à travailler. Faire vos sujets en mettant de la maïzena sur le plan de travail. Disposez sur une plaque recouverte de papier cuisson et laisser sécher un peu.Une fois que la pâte a levé de nouveau, la retravailler un tout petit peu pour la dégazer, partager en 2. Une moitié l'arrondir pour la mettre dans un moule rond. (je mets une feuille silicone dans le moule). L'autre moitié, je prépare une tresse qui sera disposée autour du moule. Mouillez légèrement au pinceau l'endoit où elle sera posée pour qu'elle adhère bien au reste du pain.
Laissez pousser encore la pâte environ 1/2 heure..
Préchauffez le four à 200°C. Passez un peu d'eau sur le pain à l'aide d'un pinceau et disposez vos décors..comme il n'y a pas de levure, ils ne gonfleront pas et conserveront leur forme initiale et vous aurez aussi une différence de couleur. Comme je l'ai précisé, cette fête est "maigre" donc impossible de badigeonner de lait ou de jaune d'oeuf mais pour d'autres circonstances, c'est très joli. Le pain devient alors doré et les décors restent blancs..

Enfournez pour une heure environ à 200°C. Surveillez la cuisson et recouvrez le pain de papier d'alu s'il prend trop vite de la couleur..
A la sortie, le pain est cuit lorsqu'il sonne creux. Enveloppez-le alors dans une ou deux serviettes propres puis mettez-le dans un sac "congélation". L'humidité va alors retomber dans le pain et il sera moelleux.

Le pain prêt à être coupé...
Le Koljivo, blé et noix, le tout moulu et sucré.

Indispensable pour la Slava,le Pain, le Vin, le Blé et le Cierge, et .... mes verres de Cristal de Paracin que j'adore!

Pour le dessert, j'avais, entre autres, opté pour les délicieux "Melomakarona" de MaryAthènes que j'avais eu le bonheur de goûter et d'apprécier à Soissons.. Ce dessert était parfait puisque destiné aux repas de jeune des orthodoxes grecs..
Ingrédients:
Pour le sirop:
250 g d'eau - 350 g de sucre - 2 bâtons de cannelle - le zeste d'une orange non traitée - 50 g de miel liquide.

Pour les biscuits: 600 g de farine -200 g de jus d'orange (frais ou en bouteille) - 200 g d'huile d'olive - 1/4 cuillère à café de cannelle - 1 pincée de girofle - 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude - 15 g de sucre glace (il n'en faut pas plus car les biscuits sont trempés dans le sirop).

Préparez le sirop. Mettre tous les ingrédients sauf le miel dans une casserole et laisser à petite ebullition quelques minutes, pas plus. Retirer du feu et laisser tiédir. Une fois tiède, ajouter le miel et mélanger. Laisser refroidir.
Pendant ce temps, préparez les biscuits. Mélangez les ingrédients, les secs ensemble et les liquides ensembles. Incorporez les 2 mélanges. Faites de petites boules de la taille d'une noix et applatissez-les sur une râpe. Cela donnera de petits picots sur les biscuits..Décollez le biscuit de la râpe avec votre doigt et roulez le légèrement pour lui donner une forme comme sur la photo ci-dessous.
Passez au four préchauffé à 180°C environ 20 mn. Les biscuits doivent être légèrements dorés.

Aussitôt sortis du four, trempez les biscuits dans le sirop de miel FROID, laissez-les tremper quelques instants pour qu'ils s'imprègent bien du sirop. Sortez-les à l'aide d'une ecumoire et disposez-les sur un plat. Saupoudrez de quelques traits de miel et de noix concassées.. C'est délicieux et bien moins sucré que ce que l'on pourrait penser..

19 commentaires :

  1. C'est vraiment très joli, une recette très créative!

    RépondreSupprimer
  2. Il est magnifique ton pain! Il doit être délicieux, et tes petits gâteaux ont l'air fameux!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai appris beaucoup dans ton reportage super interessant.
    C'est magnifique.
    Merci !

    RépondreSupprimer
  4. Je lorgne sur tes verres qui me rappelle aussi le cristal de Bohème ou notre Baccarat. J'adore le cristal

    RépondreSupprimer
  5. quel magnifique pain et quelle belle tradition que je ne connaissais pas du tout..merci de partager ceci avec nous

    RépondreSupprimer
  6. Merci de nous faire partager ces traditions, je me suis régalée à te lire et à découvrir ce superbe pain! J'avais repéré les mélomakarona sur le blog de Mary, mais je n'en ai pas encore fait. Bonnes fêtes à toi et à ta famille, bises.

    RépondreSupprimer
  7. Bravo!!!
    Predivan slavski kolac!!!

    RépondreSupprimer
  8. ce pain est superbe. La déco me fait penser aux pains crétois pour les mariages...
    bises
    iza:)

    RépondreSupprimer
  9. Sretna Slava,predivno si napravila kolač!

    RépondreSupprimer
  10. Chez toi aussi, Noël s'annonce sous les meilleurs hospices!!! Très joyeuses fêtes à toi!!! Gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. Quel beau partage que ce charmant billet. Merci infiniment! Marie

    RépondreSupprimer
  12. Je ne connaissais pas non plus ce pain, jolie découverte...

    RépondreSupprimer
  13. merci ma chère Marina de nous faire découvrir ces charmantes traditions!!ce pain est une véritable oeuvre d'art!!le contraste entre les décors et le pain est trés réussi! une idée que je retiens!! passes de trés bonnes fêtes! bises! kouky

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Marina,

    Très intéressant, il aurait été dommage de ne pas le faire. C'est toujours intéressant d'apprendre quelque chose. Le pain est splendide.
    Ca y est je suis en vacances (Yes!)j'espère que tu as quelques jours aussi. Très bonnes fêtes à toi et à ta famille. Bises
    Cath

    RépondreSupprimer
  15. Merci d'avoir partagé avec nous ces belles recettes et la façon dont vous fêtez, j'étais suspendu à tes explications.

    Passe de belles fêtes avec ta famille.
    Josée xx

    RépondreSupprimer
  16. belles découvertes tous ces plats! et quel travail de déco sur le 1er. Bonnes fetes et bonne année

    RépondreSupprimer
  17. C'est magnifique !
    Bonnes fetes ma chere Marina !
    Profite bien des tiens !
    bises

    RépondreSupprimer
  18. J'adore cet article! Bonnes fêtes de fin d'année Marina à toi et à toute ta famille. (Michel a plein d'amis libanais orthodoxes et même des cousins). Bises.

    RépondreSupprimer