Saganaki de Moules

26 septembre 2016

Si vous me suivez un tant soit peu, vous connaissez sans doute déjà mon amour pour la Grèce. Pour une quantité de raisons qu'il serait trop long d'exposer ici. Car, en priorité, vous souhaitez trouver sur ce blog des recettes...J'ai, outre une quantité chaque jour plus importante de livres sur la cuisine grecque, deux références en la matière... L'une est mon amie Maryline du blog "En Direct d'Athènes" et l'autre est Dina Nikolaou, une Chef grecque réputée, dont j'apprécie la gentillesse, le talent. Si vous venez sur Paris, je ne peux que vous conseillez ses restaurants à Paris: Evi Evane, le traditionnel...Evi Evane Mézès et Evi Evane Traiteur. Vous ne serez pas déçus!

Venons-en à la recette que j'ai trouvé chez Maryline. Je vous la conseille, elle est simplissime et délicieuse.

Saganaki de Moules - Μύδια σαγανάκι
Ingrédients : 1 kg de moules de bouchot – 2 oignons hachés – 2 tomates (sans la peau si vous préférez) coupées en dés– 1 CS de concentré de tomates – 3 gousses d’ail hachées -100 g de feta – 100ml de vin blanc sec – environ 200 ml de liquide : jus des moules + eau tiède si besoin pour compléter – 1 petit bouquet de persil et 1 d’aneth – 1 CS d’origan séché – Huile d’olive -sel (modérément) et poivre du moulin.
Faites ouvrir les moules, triées et nettoyées, dans un grand faitout avec un couvercle, à feu moyen, quelques minutes. Décoquillez les moules, filtrez soigneusement le jus recueilli. Réservez. 
Dans une sauteuse, faites revenir dans l’huile d’olive les oignons et l’ail à feu doux, quelques minutes, sans laisser colorer. Versez le vin blanc et laissez cuire jusqu’à évaporation de l’alcool. Ajoutez alors les herbes fraiches ciselées, les tomates, le concentré de tomates, l’origan et le jus des moules complété avec de l’eau tiède si nécessaire. 
Laissez cuire à feu doux jusqu'à ce que la sauce réduise. Ajoutez alors les moules et la feta émiettée. Vérifiez l'assaisonnement en sel. Poivrez. Laissez cuire 5 mn en remuant une fois ou deux. Servez dans un plat ou des petits ramequins en terre
Ce plat fait partie traditionnellement de la gamme des mézès en Grèce (mais rien ne vous empêche de le transformer en plat complet en le servant avec un féculent)

Confiture de Melon au Rhum

22 septembre 2016


Parfois, il suffit de voir passer une photo sur son fil Facebook pour que cela déclenche une envie irrépressible de quelque chose...Cela a été mon cas avec la photo d'Isabelle du blog "La Soupe à la Citrouille". Il faut dire que la demoiselle nous appâte depuis un certain temps avec force confitures, bocaux et autres conserves... Bref, serait-ce l'automne arrivant et une sorte de métamorphose de cigale en fourmi, me voici pleine d'enthousiasme pour préparer des provisions pour l'hiver! Ceci dit, la question, dans mon cas, est: est-ce que cela va durer?
Bref, Isabelle ayant proposé une confiture au melon très appétissante, je me suis empressée de la réaliser. Elle l'a faite au cognac mais proposait également le rhum comme alcool, c'est ce dernier que j'ai choisi.

C'est une jolie confiture très parfumée, le rhum se marie à merveille avec le melon. J'ai utilisé 2 melons pour 3/4 pots. Et ça fait un très joli cadeau gourmand (parce que, oui, Noël est dans 3 mois à peine, je dis ça je ne dis rien....).

Ingrédients: 1 kg de chair de melon (sans la peau), coupée en petits morceaux - 700 g de sucre cristallisé - 1 citron bio - 1 verre d'eau - 1 gousse de vanille - 2 bouchons de rhum ambré.
Prélevez le zeste de citron avec un économe. Pressez le citron. Dans une casserole à fond épais (j’utilise ma cocotte minute sans le couvercle), versez le sucre, l’eau et le jus de citron. Portez à ébullition , en remuant de temps à autre, pour que le sucre soit bien dissous. Lorsque se forment des petites bulles à la surface du sirop, ajoutez le melon et le zeste de citron. Laissez bouillir à petit feu 30 mn.
Ajoutez ensuite la gousse de vanille fendue en 2 et poursuivez la cuisson pour environ (dans mon cas) 25 minutes encore. Le melon doit être translucide et une goutte de confiture sur une assiette froide (mise au réfrigérateur préalablement) doit figer rapidement.
Arrêtez la cuisson, ajoutez le rhum, mélangez et mettez immédiatement dans des pots à confiture stérilisés. Fermez les pots, retournez-les 5 mn afin de faire le vide d’air. 



Chou Blanc en Salade #Serbie

19 septembre 2016

 Aujourd'hui, pas vraiment une recette mais une façon très simple de préparer une salade de chou blanc, excellente pour la santé, et qui accompagne très souvent les plats dans les Balkans.
Quelques petits conseils quant au choix du chou et la façon de la préparer... Cette salade fait souvent l'unanimité!
Quelques conseils en préambule:
Un point important: en France on trouve difficilement la variété de chou blanc qui est utilisée traditionnellement. Le chou blanc en France est généralement dur et trop serré. Je le remplace par le chou Atlas que l'on trouve plus aisément (notamment chez Grand Frais) et cela convient très bien.
Pour cette recette, l'huile d'olive ne convient pas (à mon grand regret mais je l'avoue le goût ne fonctionne pas). Il faut prendre une huile neutre: tournesol, pépins de raisins, colza....
Il vaut mieux couper le chou au couteau, j'utilise un couteau bien tranchant en céramique et je fais de très très fines lanières..Il faut juste un peu de patience. Ne pas utiliser les côtes trop dures et recouper en deux les lanières trop longues.
Enfin ne pas faire cette salade à la dernière minute, il faut prendre en compte le temps de la découpe + le temps de repos de 30 mn.


Ingrédients: (pour 2 personnes)

1/4 chou blanc - 4 CS d'huile de colza - 1 grosse CS de vinaigre de cidre - sel et poivre.

Coupez le chou au couteau en très fines lanières, en ôtant les parties trop dures. Mettez les lanières obtenues dans un saladier et saupoudrez-les de sel fin. Mélangez, resalez légèrement et laissez reposer 30 minutes. Le sel va attendrir le chou. 
Ajoutez le vinaigre de cidre, l'huile (adaptez la quantité d'huile et de vinaigre selon votre goût, mais, en Serbie, on est généreux en huile). Vérifiez l'assaisonnement en sel et poivrez . C'est prêt!

Peu, voire pas de livres sont consacrés pour l'instant à la cuisine des Balkans. Il en existe un néanmoins, en anglais et en serbe, proposant des recettes traditionnelles de Serbie du Sud. Vous le trouverez ici notamment.

Noix de St Jacques, Fraicheur d’agrumes et Tuiles de Parmesan

12 septembre 2016


Cette année, une fois encore, je participe au concours "Champagne en Cuisine", organisé par les Champagnes de Vignerons. Une version un peu différente cette fois-ci puisque c'est la Finale des Finalistes, privilège que je dois à ma 2e place au concours en 2013 (voir ici). J'avoue que j'ai hésité avant d'accepter, je n'aime pas le stress que cela engendre. Mais, en même temps, j'aime les défis (surtout vis-à-vis de moi-même) et en souvenir des beaux moments passés en 2013, je me suis fait violence...
Et comme le concours n'est pas que pour moi, vous avez la possibilité en votant de gagner vous aussi une caisse de 6 bouteilles de champagne. Il suffit de voter pour ma recette ici
* vous pouvez également voter pour quelqu'un d'autre, je ne vous en voudrais pas ;-)
 Un finaliste sera désigné grâce aux votes des lecteurs, les 7 autres seront choisis par le jury.


Les Champagnes de Vignerons, vous connaissez? 

Logo

Créée en 2001 par le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne afin de développer la notoriété des Champagnes élaborés au vignoble, la marque collective « Les Champagnes de Vignerons » regroupe tous les vignerons et unions de vignerons qui commercialisent du Champagne.
Chacun élabore avec passion son propre Champagne, reflet d’un terroir unique, de son savoir-faire transmis de génération en génération dans le respect du cahier des charges de l’Appellation d’Origine Contrôlée Champagne.
Les vignerons membres de la marque collective « Les Champagnes de Vignerons » partagent les mêmes valeurs et vous garantissent des Champagnes :
  • issus d’exploitations familiales,
  • de qualité : les vignes sont cultivées par les vignerons eux-mêmes et vinifiées sur leur propre domaine ou au sein d’unions de vignerons,
  • uniques, rares et expressifs reflets d’un terroir de l’Appellation Champagne,
  • d’une grande diversité : 5000 vignerons et unions de vignerons adhèrent à ce groupement.
Pour en savoir plus sur le Syndicat général des vignerons de la Champagne, cliquez ici.

Les chiffres clés

  • 5000 adhérents vignerons et unions de vignerons
  • 93 % des acteurs qui commercialisent du Champagne :
    5000 vignerons vendent du Champagne contre 390 maisons
  • 30 % ventes totales de Champagne dans le monde
  • 45 % des ventes de Champagne en France
En quoi consiste exactement le concours? Il s'agit d'imaginer un plat qui s'accorde avec un champagne en particulier. Le cépage de cette année est le Meunier. vous en saurez plus sur ce cépage en cliquant ici.  
Parmi les 3 champagnes de vignerons différents que j'avais à choisir, un m'a particulièrement séduite tant il me semblait correspondre à ma cuisine, à mes inspirations... Les deux autres étaient très intéressants également mais pour eux, je visualisais plus une cuisine qui n'était pas la mienne. Et quand on participe à un concours, il vaut mieux proposer une cuisine qui nous correspond, ne serait-ce que pour se mettre en confiance.

Petite précision: le concours se déroule en plusieurs étapes de sélection, à cheval sur deux saisons. La finale a lieu le 28/11. Les recettes proposées doivent donc être de saison lors de la finale (partant du principe que l'on concoure pour aller le plus loin possible). C'est pourquoi certains produits choisis ne sont pas de saison au moment du dépôt de la recette mais le seront pleinement lors des étapes suivantes, si toutefois les étapes préliminaires sont franchies. 

J'ai donc choisi le Champagne J.M. Goulard , La Charme 
Nous étions allés chez ce jeune vigneron en particulier lors de la finale de 2013 et lui et sa famille avaient su nous transmettre toute la passion et l'enthousiasme qu'ils mettent dans l'élaboration de leurs champagnes. J'ai été heureuse de pouvoir mettre des visages sur le champagne que j'ai choisi pour mon plat. Pour en savoir un peu plus, c'est par ici
Ses coordonnées:
Le producteur: J.M. GOULARD
13 Grande Rue
51140 PROUILLY

Concernant la cuvée La Charme:
- les parcelles, d'environ 30 ans, sont situées dans le Massif de Saint Thierry au nord de Reims
- ce champagne est un 100% Meunier vieilli en fûts. 
- l'année de récolte du raisin est 2009 et il est vieilli 72 mois en cave.

Pourquoi ce choix?
Dès les premières gorgées lors de la visioconférence, j’ai su que je choisirais ce champagne, 100 % meunier.  Comme une évidence, comme un vin qui irait sans effort à la rencontre de ma cuisine aux influences plutôt grecques et des Balkans. Le plat s’est imposé très vite à mon esprit, un plat tout en légèreté, fraîcheur et parfums. Quelque chose qui pétille, rafraîchisse et dévoile des parfums plus subtils, sur la fin de bouche.
Ce champagne, qui surprend par sa fraîcheur et sa légère amertume s’accorde avec les zestes d’orange et de citron vert du plat, auxquels il donne encore plus d’éclat. L’acidulé de cette rencontre est contrebalancé par le côté charnu, iodé mais sans excès, des noix de St Jacques. Ces noix de St Jacques qui, par leur douceur, se marient aussi très bien au yaourt grec, onctueux mais très frais et parfumé , auquel une pointe de vinaigre balsamique blanc légèrement miellé apporte une très légère touche d’acidité qui équilibre le tout.
Les tuiles de parmesan apportent un peu de croquant et de verticalité dans l’assiette, le parmesan jeune se mariant parfaitement avec la minéralité et le fruité de ce champagne.

Enfin, le poivre de Jamaïque, qui n’en est pas un en réalité mais une baie à l’arôme rappelant la cannelle, la girofle…., renvoie aux parfums épicés des fûts de chêne dans lesquels le champagne a vieilli.

La recette:

Noix de St Jacques, Fraicheur d’agrumes et Tuiles de Parmesan
Champagne choisi : Champagne J.M. Goulard, La Charme (100% meunier)
Pour 4 personnes
Préparation : 25 mn
Cuisson : 10 minutes
Ingrédients : 12 noix de St Jacques (hors saison, choisissez des surgelées de qualité) – 2 oranges (en saison, sanguines) – 1 citron vert – 100 g de (vrai) yaourt grec – 50 g de parmesan (jeune de préférence) – vinaigre balsamique blanc au miel – huile d’olive extra vierge – Sel et poivre du moulin – poivre de Jamaïque – 1 cc de pavot – quelques pétales de bleuet séché (facultatif)
Prélever le zeste d’une orange.  Puis prélever les segments. Les coupez en 3, arroser d’1 cuillère à café de vinaigre balsamique au miel, mélanger et réserver. Presser la seconde orange pour en récolter le jus.
Mettre les noix de St Jacques à mariner dans le jus d’orange pendant 15 à 20 minutes.
Préparer les tuiles de parmesan : dans une poêle antiadhésive chaude, déposer une cuillerée à café de parmesan fraîchement râpé, l’étaler en cercle avec le dos de la cuillère. Répartir une pincée de pavot sur le parmesan et quelques pétales de bleuet.  Recommencer l’opération dans  la poêle (environ 6). Lorsque la tuile devient jaune doré, la décoller délicatement avec une spatule et la déposer sur une grille.
Battre le yaourt grec avec 1 CS de jus d’orange prélevé dans la marinade et 1 CS de vinaigre balsamique blanc au miel. Saler, poivrer et ajouter ½ cc environ de poivre de Jamaïque. Ajouter la moitié des zestes d’orange et citron vert prélevés. Vérifier l’assaisonnement et réserver.
Dans une poêle chaude, versez un filet d’huile d’olive. Faites cuire à feu vif les noix de St Jacques ôtées de la marinade et soigneusement essuyées et salées,  1 à 2 mn de chaque côté selon la taille des St Jacques.
Disposer un peu de préparation au yaourt et agrumes sur les assiettes, disposer 3 noix de St Jacques, les segments d’orange égouttés. Disposer une demi-tuile (ou une entière selon la taille des St Jacques), saupoudrer du reste de zeste d’orange et de citron vert ainsi qu’un tour de moulin de poivre de Jamaïque. Et pour une petite touche de bleu, ajouter les pétales de bleuet (facultatif).
Déguster à température ambiante.


Lasagne simples et rapides à la poêle

28 août 2016

 Me revoici après une longue interruption estivale...J'avais prévu de publier des articles de "vacances" mais en réalité, j'avais vraiment besoin de me déconnecter et je n'ai pas tenu mes promesses...
D'ailleurs la recette que je vous propose aujourd'hui n'était pas destinée réellement à faire l'objet d'une publication, je n'avais pris que quelques photos avec mon téléphone.. Mais, les ayant publiées sur FB et au vu de l'enthousiasme généré, je les partage également sur mon blog.

En ce moment la chaleur caniculaire nous incite à éviter d'utiliser le four aussi souvent que possible. Qui plus est, mon four m'a joué des tours au retour de vacances et il n'est pas encore opérationnel... C'est pourquoi, me souvenant qu'en Italie et particulièrement dans le Sud, les plats sont souvent adaptés à la saison et que l'on allume très peu le four l'été venu, j'ai cherché une astuce pour préparer "comme au four" ou presque...

La recette de lasagne que je vous propose ici n'est pas la recette classique comme on la connait en France.. D'ailleurs, ne comptez-pas sur moi pour faire des lasagne avec une béchamel, je n'aime pas cela du tout!
Non, ici il est juste question de lasagne, de fromage et de sauce tomate...Simple, rapide et efficace. Et surtout très bon!

La recette vient du blog "Studenti ai fornelli" (clic qui per la ricetta originale


Ingrédients (pour 2/3 pers):
10/12 feuilles de lasagne sèches - 1 petite bouteille de sauce tomate simple d'environ 300 g - 200 g de mozzarella - 100 g de scamorza fumée ou nature (facultatif mais c’est meilleur) - du parmesan fraichement râpé - huile d'olive - basilic frais - sel.

Dans un bol, mélangez la sauce tomate, 3 à 4 CS d’huile d’olive, un peu de sel et quelques feuilles ciselées de basilic. Gardez la bouteille de sauce tomate vide, remplissez-la à moitié d’eau (soit environ 150 ml)  pour récupérer la tomate restée sur les parois et réservez.
Dans une poêle antiadhésive, répartissez 4 à 5 CS de la sauce tomate précédemment préparée. Vous pouvez ajouter 2/3 CS d’eau.
Puis disposez une couche de lasagne, recoupez-les pour les adapter à la poêle. Répartissez un peu de sauce tomate, de la mozzarella coupée en morceaux, de la scamorza en morceaux et du parmesan râpé.
Recommencez les couches lasagne/tomate/fromages. J’en ai fait 3 couches, 4 sera un maximum à condition d’avoir prévu un peu plus de sauce.
Sur les côtés, en la répartissant, versez environ 1/3 de l’eau préparée dans la bouteille de sauce. Faites chauffer à feu doux et à couvert (un couvercle transparent est idéal pour surveiller) en remuant de temps en temps la poêle pour que cela n’accroche pas dessous et que le peu de liquide se répartisse. En cours de cuisson, ajoutez le reste d’eau de la bouteille, toujours en la répartissant autour de la préparation et, à l’aide d’une spatule, en la faisant glisser dessous. Si besoin, n'hésitez-pas à ajouter encore un filet d'eau mais personnellement, je n'ai pas eu besoin. Si à l'inverse, vous avez été trop généreux en eau, poursuivre la cuisson sans couvercle quelques minutes pour faciliter l'évaporation.
La cuisson dure 15 à 20 mn, il suffit de piquer au centre pour s’assurer que les lasagne sont tendres.


Avant cuisson: l'eau (en petite quantité) dont je parle dans la recette est répartie tout autour, pour glisser dans le fond. 


voici la sauce que j'ai utilisée, vous pouvez prendre une sauce équivalente. .