Coffret Carte Noire #Concours

25 mai 2016


A l'occasion de la nouvelle campagne publicitaire Carte Noire qui met en scène les capsules, j'ai l'occasion de faire gagner un beau coffret aux amateurs de café. Si, comme moi, vous êtes accro au café, tentez votre chance!

Ce coffret contient 2 boites de capsules et 2 jolies tasses pour mieux les déguster..




Comment faire?
- Il suffit de laisser un commentaire avec une adresse mail sous ce billet
- avoir une adresse postale en France
- Aimer ma page Facebook ici  (facultatif)
- Et surtout aimer le café!  ;-)

Vous avez jusqu'au 29 Mai minuit pour participer. Bonne chance à tous! Résultat le 30 au matin.


A la Découverte des AOP Fromages de Chèvre du Centre: L'AOP Chavignol

23 mai 2016


A la veille de repartir sur les terres des AOP (Appellation d'Origine Protégée) Fromages de Chèvre de la région Centre Val de Loire, je vous propose un petit focus sur l'AOP Chavignol. La zone d'appellation du Chavignol comprend une grande partie du Cher, la Nièvre et le Loiret. L'élevage des chèvres est traditionnel dans le Sancerrois depuis le 16e siècle. Le Chavignol c'est le fruit d'un terroir et du travail des hommes qui y vivent. Un talent reconnu mondialement puisqu'il s'en vend chaque année plus de 14 millions!

Notre parcours débute par la ferme Laurent Perot, située à 12 km de la commune de Chavignol...Une entreprise familiale dont la production est vendue pour 50% sur place à la ferme et pour 50% à la grande distribution (Carrefour). Un troupeau de d'environ 200 chèvres, nourries aux herbes et céréales cultivées sur l'exploitation... Les chèvres sont au pâturage tous les après-midi à la belle saison et soignées à l'homéopathie lorsque c'est nécessaire.




Les photos parlent d'elles-même:  un environnement de qualité







Moment tant attendu: la dégustation...Un grand ++ aux crottins de Chavignol (et au caillé) de la Ferme Perot!


Puis direction la Maison des Sancerre pour une autre dégustation. Si je n'ai qu'un seul conseil à vous prodiguer, c'est celui d'accompagner le Crottin de Chavignol d'un verre de Sancerre blanc. C'est un mariage parfait! Pour l'apéro, c'est exceptionnel!
Et une très jolie petite ville où il fait bon flâner...

Nous terminons la visite par la fromagerie Dubois Boulay où nous pouvons voir tout le process de fabrication et d'affinage des Crottins de Chavignol. A noter que cette fromagerie collectionne les médailles au Concours Agricole (ici). (Les Crottins de Chavignol Dubois Boulay sont en vente notamment chez Grand Frais, je les y ai vus récemment).


Naissance et Vie du Chavignol avant d'arriver sur notre table:
Le Chavignol est fabriqué avec du lait de chèvre cru. Peu après la traite, le lait est faiblement emprésuré. Le caillage se fait lentement (durée supérieure à 24 heures) à une température proche de 20 °C. Le caillé doit ensuite être pré-égoutté sur un linge, processus traditionnel d’égouttage en AOP Chavignol.
La qualité du caillage et le pré-égouttage sur toile donnent au Chavignol sa pâte si caractéristique.
Puis le caillé pré-égoutté est déposé dans des moules tronconiques percés de petits trous appelés faisselles. Le caillé reste en moule pendant 12 à 24 heures où il est fréquemment retourné, ce qui lui donne sa forme arrondie.
 Après le démoulage et le salage, les fromages sont ensuite séchés et affinés (10 jours minimum)
Le fromage frais obtenu se caractérise déjà par une pâte fine et aérée. Cette texture propre au Chavignol se prête à l’implantation et au développement de flores naturelles liées au terroir, à son climat et sa biodiversité. 


Le caillé en égouttage en faisselles

le salage


Jeune: doux et fondant
Bleuté: savoureux caractère
affiné: forte personnalité

Question subsidiaire:
Quel affinage pour une recette avec du Crottin de Chavignol chaud
de préférence du jeune. Plus affiné il peut développer une légère amertume.

Le saviez-vous? 
Le Crottin de CHAVIGNOL tirerait son nom du terme berrichon “crot” qui signifie “trou”. Étaient ainsi appelés les lieux au bord des rivières où les femmes lavaient leur linge. La terre argileuse qui bordait ces “crots” était utilisée par les paysans qui en firent d’abord des lampes à huile puis des moules à fromages pour l’égouttage du caillé. “Crot” aurait donné naissance à “Crottin”, le contenant donnant son nom au contenu.

En savoir plus: les adresses, des conseils, des recettes.....

Haricots plats à la tomate - Fasolakia Yachni (Φασολάκια γιαχνί)

20 mai 2016

 On ne quitte pas la Grèce avec ces haricots plats vraiment délicieux! J'apprécie la cuisson à l'étouffée, dans la tomate directement sans cuisson à l'eau préalable. Les haricots gardent une texture ferme, ils sont bien parfumés.. Vraiment une recette simple que je recommande. J'ai suivi la recette de Tessa Kiros, j'aime énormément ses ouvrages, mais vous trouverez quelques petites variantes ailleurs, notamment sur le blog En direct d'Athènes ici.

Ingrédients: 1 kg environ (j'en avais 800g) de haricots plats (appelés aussi haricots d'Espagne) - 1 boite de tomates pelées concassées de bonne qualité (Mutti pour moi) - 1 oignon rouge - 3 gousses d'ail - 2 CS de persil plat ciselé - 5 CS d'huile d'olive extra vierge - 1/4 de cc de cannelle (facultatif mais ça donne une touche très agréable) – sel et poivre du moulin.
Ôtez les extrémités des haricots plats et coupez-les en 2. Rincez-les et égouttez-les, réservez-les dans une passoire.
Chauffez l’huile dans une sauteuse anti-adhésive et faites-y revenir doucement l’oignon émincé jusqu’à ce qu’il soit tendre (mais pas doré). Ajoutez l’ail émincé, mélangez quelques instants jusqu’à ce que vous en sentiez le parfum et ajoutez les tomates (conservez la boite vide), le persil, quelques tours de moulin de poivre et une bonne pincée de sel.
Laissez cuire à petit frémissement, découvert, jusqu’à ce que les tomates soient un peu fondues et onctueuses.
Ajoutez alors les haricots et une « boite » d’eau bouillante. Saupoudrez de cannelle et couvrez. Portez à légère ébullition, ôtez le couvercle et mélangez les haricots, puis baissez le feu, remettez le couvercle et laissez cuire à petits frémissements jusqu’à ce que les haricots soient tendres, en mélangeant de temps à autre. Les haricots doivent être bien enveloppés de sauce tomate. La cuisson peut prendre de 20 à 30 minutes selon la taille des haricots. Au besoin, rajoutez un peu d’eau bouillante. A la fin, la sauce doit être un peu épaisse et bien présente. Ôtez du feu et laissez encore quelques minutes avec le couvercle pour que les haricots continuent d’absorber tous les parfums avant de les servir, chauds.


Koulourakia au Citron

5 mai 2016

 La suite de notre table de Pâques dont je vous ai parlé dans le billet précédent, ici, avec ces biscuits au citron trouvés comme souvent chez mon amie Maryline, du blog En Direct d'Athènes. Que dire sinon qu'ils sont délicieux!!! A faire et à refaire....
Je les ai préparés en 2 versions: avec des amandes effilées et au sésame. Vraiment une recette à garder absolument!


Koulourakia au citron

Ingrédients : 180 g de sucre glace – 1 œuf – 200 g de beurre à température ambiante– 50 ml de lait – 400 g de farine environ (rajoutez-en un peu si la pâte est vraiment trop molle) – ½ cuillère à café de levure chimique – 50 ml de jusd e citron – le zeste d’un demi-citron (j’en ai mis un entier)
Finition : 20 g de graine de sésame (pour la version amandes, 20 g d’amandes effilées + 1 jaune d’œuf)
Mélangez tous les ingrédients afin d’obtenir une pâte homogène (elle est plutôt molle à ce stade). Laissez-la reposer au moins 1 heure au réfrigérateur pour qu’elle durcisse un peu.
Modelez la pâte selon votre imagination, les formes typiques de Pâques pour ces biscuits étant les escargots, les couronnes et les tortillons….
Préchauffez le four à 160°C.
Versez le sésame dans un plat. Posez les biscuits sur le sésame, appuyez légèrement et mettez-les sur une plaque recouverte d’un papier de papier cuisson.
Pour ceux aux amandes, badigeonnez-les au pinceau avec une jaune d’œuf mélangé avec 1 CC d’eau. Saupoudrez d’amandes effilées.
Enfournez les biscuits pour environ 15 à 20  minutes (à adapter selon votre four)  jusqu’à ce qu’ils dorent  légèrement.
Se conservent longtemps dans un boite en fer.

Kulich, Brioche Russe pour Pâques Orthodoxe

4 mai 2016


Cette année, Pâques orthodoxe a eu lieu le dimanche 1er Mai. Une date bien éloignée de Pâques Catholique, ne m'en demandez pas la raison, j'avoue l'ignorer....En 2017, toutes deux auront lieu le 16 Avril...
Je ne vais pas redire les principales caractéristiques de Pâques orthodoxe ni vous rappeler comment on teint les oeufs, je vous renvoie à mes billets de 2015, 2012, 2009 et j'en oublie sans doute...

Cette année, outre mes oeufs teints toujours de la même manière avec la teinture achetée chez Nostimiam, j'ai préparé des brioches russes typiques de Pâques, des kulich (kulitch ou koulitch...l'orthographe a suivi la prononciation: dans l'alphabet cyrillique il existe des accents que l'on ne retrouve pas dans l'alphabet latin) . Je remercie vraiment Alexandra qui m'a gentiment ramené des moules en papier de Russie. Vous pouvez les trouver certainement sur internet ou dans des épiceries russes sur Paris. Vous pouvez aussi utiliser des moules à petit panettone ou bien des boites de conserves vides.

 Comme souvent il existe des variantes selon les régions et je dirais même les villages....cette recette m'a été transmise mais il en existe de multiples versions...
J'ai parfumé la pâte à la vanille tout simplement, il est peu courant dans les recettes traditionnelles que ces brioches soient aromatisées.
La température de la pièce est important pour une bonne levée de la pâte. Si vous avez une fonction étuve dans votre four (40°C), vous pouvez l'utiliser.
Cette brioche est peu sucrée et assez dense. A vous d'adapter selon votre goût.

Kulich (ou koulitch)

( à préparer à l’avance, de préférence la veille ou l’avant veille : 3 temps de pousse)

Pour 4 brioches

Ingrédients :

4 œufs – 1 kg de farine – 8 CS de sucre en poudre – 11 g de levure sèche de boulanger (ou 1 paquet de levure fraiche) – 170 g de beurre -  150 à 200 g de fruits secs (j’ai mis cranberries et abricots séchés mais vous pouvez mettre des raisins et même des noix) – 1 pincée de sel – 250 ml environ de lait tiède – 1 CC d’extrait de vanille –

Pour le glaçage : 1 blanc d’œuf – 100 g de sucre glace – 1 Cs de jus de citron (facultatif) – des bonbons multicolores.

Versez le lait à peine tiède dans un saladier. Ajoutez le sucre puis la levure. Ajoutez environ la moitié de la farine, mélangez avec une fourchette ou un fouet. Couvrez le saladier avec un film étirable et laissez lever au moins 3 h.

Pendant ce temps avant la fin de la pousse, coupez les fruits secs en dés.  Faites fondre le beurre.

Lorsque la pâte a levé, c’est-à-dire qu’il y a des bulles à la surface, séparez les jaunes des blancs d’œufs dans un bol. Réservez les blancs au réfrigérateur, mélangez les jaunes à la fourchette. Ajoutez la pincée de sel et la vanille.

Versez les dés de fruits secs dans le saladier contenant la pâte puis les jaunes d’œufs. Mélangez à la spatule  puis ajoutez le reste de la farine et mélangez à la main. C’est un peu collant au départ mais il faut bien travailler la pâte. Pour cette étape, vous pouvez utiliser votre robot avec le crochet pétrisseur si vous en possédez un. Puis ajoutez progressivement le beurre fondu tout en continuant de pétrir.

Lorsque tout est bien amalgamé, rassemblez la pâte en boule, mettez la dans un saladier propre légèrement huilé, couvrez de papier étirable et laissez de nouveau reposer une heure environ.

Lorsque la pâte a levé de nouveau, coupez-la en 4 portions égales (selon la taille de vos moules, il faudra adapter cette étape avec des pâtons plus ou moins gros).

Formez des boules et déposez-en une dans chaque moule. Couvrez de nouveau et laissez lever environ 1h sous un linge ou un film. La pâte doit arriver quelques centimètres sous le bord du moule.

Préchauffez le four à 180°C. Enfournez pour environ 30 à 40 mn (là encore tout dépend de la taille du moule et de votre four).

Laissez complètement refroidir vos brioches.

Battez l’équivalent d’un blanc d’œuf (ceux réservés, vous pouvez congeler le reste pour une utilisation ultérieure) avec le sucre glace.

Trempez le chapeau des brioches dans le glaçage obtenu, égouttez quelques secondes au-dessus du bol. Puis parsemez le glaçage de petites billes de bonbons multicolores.



Pâques n'est pas fini sur le blog puisque les prochains billets vous proposeront des biscuits grecs de Pâques, un gigot d'agneau à la grecque et une tarte soleil à l'ajvar et feta.....
Je termine cet article par une photo qui m'a été envoyée par Zorica, une lectrice du blog. Ses oeufs sont magnifiques et si j'ai pu l'inspirer un peu, j'en suis vraiment ravie. Merci et Bravo!